Alors que l’Ontario vient de perdre son commissariat aux services en français, plusieurs observateurs commentent l’utilité du poste, que ce soit au niveau fédéral ou provincial. Chien de garde sans dents ou vigie indispensable au respect des droits linguistiques, quel est le rôle des commissaires aux langues, au Canada ?

Francopresse 1123 Commissaires Canada Raymond Theberge 200x300

Aller au haut