Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/6/d455169250/htdocs/lefranco/components/com_k2/models/item.php on line 763

Une couverture pour tisser des liens

Lors de leur banquet annuel mercredi 3 octobre, les sages du Traité 6 ont récompensé Daniel Cournoyer, le directeur de la Cité francophone à Edmonton, pour son travail de développement des relations entre les communautés autochtones et non-autochtones. Une récompense symbolique qui encourage à encore plus de rapprochement.

Blanket Ceremony NCSA Community Service Awards 2018

La cérémonie de la couverture s’est effectuée en présence de 300 personnes, parmi lesquelles des sages autochtones, des employés du Native Counselling Services of Alberta (NCSA) et des invités spéciaux comme Patti LaBoucane-Benson, nommée récemment au Sénat.

La Cité francophone, créatrice de liens

Chaque année, l’assemblée générale annuelle de NCSA reconnaît des personnes en Alberta qui ont démontré une contribution importante envers la communauté autochtone. Cette fois, c’est donc Daniel Cournoyer qui a reçu le Community Service Award de la part de l’organisme. « J’ai eu l’honneur d’être reconnu dans mon rôle de directeur général de la Cité francophone à travers les projets tels que le Canoë Volant ou les expositions d’artistes autochtones comme Lana Whiskeyjack, Terrance Houle, et Aran Buffin. J’étais très ému de faire partie de la cérémonie », a-t-il réagi.

Cela fait plusieurs années que Daniel Cournoyer assiste en tant qu’invité à la cérémonie. Il n’était même pas au courant de la remise de son prix. « J’ai vraiment senti que j’ai fait partie d’un moment unique et spécial. J’ai toujours trouvé que cette cérémonie était un très beau geste. Les sages prennent la couverture, t’entourent et t’enrobent avec, ils te prennent vraiment parmi eux pour te remercier de toute cette belle contribution et des gestes que la Cité a démontrés envers la communauté », décrit-il, enjoué.

Le directeur de la Cité sait combien les traditions et les cérémonies sont importantes pour les communautés autochtones. Dans un petit discours improvisé, Daniel Cournoyer a salué les échanges entre les deux groupes, « une relation particulière, différente de celle que les autochtones ont entretenu avec les anglophones ». Pour lui, les efforts doivent perdurer afin de « retrouver cette relation qui s’est perdue au fil des ans ».

Écrire de nouvelles pages dans l’histoire

L’histoire des Plamondon, recueillis par la communauté autochtone à leur arrivée en Alberta, a été évoquée, comme pour faire le lien entre passé, présent et avenir. C’est d’ailleurs l’état d’esprit du Canoë Volant que de sensibiliser à cette histoire commune. « Je crois sincèrement que l’on est dans une retrouvaille, une réconciliation », songe Daniel Cournoyer, animé par une réelle volonté de renouer des liens. « Les francophones ont beaucoup à partager avec les autochtones, notamment quand on parle de la préservation de la langue et des traditions culturelles. On n’a pas le même parcours mais on a des connaissances qu’on pourrait utiliser pour les appuyer et les aider », complète-t-il.

La couverture reçue est désormais placée dans la vitrine du bureau de la Cité, rappelant ainsi à tous les visiteurs l’importance de ces liens. « J’espère que ma communauté démontrera toujours une ouverture d’esprit et une soif d’apprendre. On est en période de réconciliation, il faut renouer avec tout ce monde qui a de beaux noms français. On nie ça depuis belle lurette, cette connexion avec les autochtones », soulève-t-il. Il appartient désormais aux francophones de poursuivre le mandat !


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/6/d455169250/htdocs/lefranco/templates/jsn_time_pro/html/com_k2/templates/default/item.php on line 164
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut