Dimanche 28 octobre à Bonnyville, une trentaine d'aînés du Club de l’Aurore ont pris la parole lors de saynètes mettent en avant des situations d’abus ou de maltraitance. Une façon innovante de sensibiliser aux droits des personnes âgées que la Fédération des aînés franco-albertains (FAFA) en partenariat avec l’Association des juristes d’expression française de l’Alberta (AJEFA) renouvelleront à travers la province.

Sinformer pour saffirmer

Aller au haut